Le scandale des vignerons japonais menacés d’expulsion

Les réseaux sociaux proposent vraiment le meilleur comme le pire. Ces derniers jours, nous avons eu droit au pire avec l’insoutenable défense de Rédoine Faid, braqueur et criminel multirécidiviste par Béatrice Dalle, comédienne aussi has-been que vulgaire. Mais nous avons également eu droit au meilleur avec le soutien d’une grande partie des français apporté à un couple de talentueux vignerons japonais, installés en Occitanie, menacés d’expulsion du territoire[i].

Entre-temps, un sondage montrant que 60% des français estimaient que la France accueillait trop de migrants faisait dire ceci à l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner : « La France est absolument raciste de ce point de vue, et dans l’histoire, cela n’a pas à être démontré ».

Le Peuple français se fait donc allègrement insulter par un ancien ministre de la République, lequel vante le vivre-ensemble confortablement installé dans les beaux quartiers de Paris et protégé qu’il est par les gigantesques murs dressés entre sa bonne conscience égotique et le méchant monde des racistes français. Rappelons-lui que pendant de nombreuses décennies, la France a accueilli et intégrer des générations de polonais, de portugais, d’italiens, d’espagnols ou encore de sino-vietnamiens. Si ce fut dur pour ces populations venues d’ailleurs – largement autant que pour les générations actuelles d’immigrés – elles ont légitimement gagné l’estime, le respect et l’amour du peuple français par leur capacité à adopter et aimer la culture française.

Or depuis une trentaine d’années maintenant, deux facteurs suscitent l’inquiétude légitime du peuple. Le premier facteur est la venue d’une immigration essentiellement africaine et subsaharienne à la culture et aux mœurs tout à fait différents. Le second facteur est l’abandon de notre tradition assimilationniste au profit d’un modèle multiculturel à l’anglo-saxonne. L’injonction du vivre-ensemble traduit l’avènement de ce nouveau modèle qui conduit des cultures parfaitement opposées à cohabiter dans une tension toujours plus vive. Cet antagonisme culturel, illustré notamment par un islamisme toujours plus mortifère et revendicatif, n’a pas attendu les lamentables interventions bernardhenrilévienne en Libye et en Syrie pour semer le trouble dans la cohésion nationale. Souvenons-nous des attentats du GIA de Mohamed Kelkal dans les années 90 pour achever de nous en convaincre.

Depuis vingt ans, les centaines de morts, les milliers de blessés, les milliards d’euros dépensés dans les plans banlieues, les écoles à reconstruire après qu’elles ont été brûlées et après la renaissance d’un antisémitisme islamiste, il faut que le peuple français ne soit sincèrement pas raciste pour réagir aussi mollement, lui qui n’a jamais été consulté s’agissant de la politique migratoire qui pourtant, opère un profond changement dans ses repères comme dans sa qualité de vie.

Venons-en à ces vignerons japonais menacés d’expulsion. Arrivés en 2011, ils ont d’abord travaillé comme ouvriers agricoles et cavistes afin de parfaire leur formation. En 2016, ils ont investi 150 000 Euros (100 000 Euros issus de leurs économies personnelles et 50 000 Euros d’emprunt) afin d’acquérir 3,5 hectares de vignes. Depuis, grâce à leur talent, leur travail, leur détermination et leur courage, ce couple produit un vin d’une exceptionnelle qualité que de nombreux restaurants s’arrachent, notamment le Can Roca à Gérone, considéré comme le meilleur restaurant du monde. Leur première cuvée en 2017 a constitué un succès immédiat autant que prometteur et leur prochaine cuvée s’annonce tout aussi bonne si ce n’est meilleure. Mais voilà, la préfecture estime qu’avec seulement 2000 Euros de revenus par mois, l’activité du couple n’est pas viable et celui-ci est donc prié de quitter le territoire. Tout d’abord, de nombreux français vivent avec moins cela. D’autre part, s’agissant du lancement d’une activité aussi difficile que le vin, comment en espérer davantage aussi vite ?

giphy8

Nous avons donc un couple de japonais qui aime la culture française, qui l’adopte, qui apporte son savoir-faire et ses capitaux, qui n’a rien coûté à la France puisqu’il n’a bénéficié d’aucune aide, qui s’est formé en France et qui exporte à l’étranger des produits fabriqués en France… et nous l’expulsons vulgairement, sans raison valable. Alors que par son travail, sa passion, son talent et son courage, cette femme et cet homme sont un exemple de réussite, laquelle ne coûte rien et contribue à l’économie française, notre bureaucratie stupide et méprisante est en marge de briser leur rêve. La mobilisation des réseaux sociaux à leur égard montre parfaitement à quel point Bernard Kouchner et les donneurs de leçons de gauche ont tout faux. Les français ne sont pas racistes. Ils veulent juste que le talent, la bravoure et l’amour de la France président à la volonté de tout étranger de s’installer dans notre pays.

Les français ne comprennent pas que des individus, pourtant condamnés pénalement, ne soient pas reconduits dans leur pays d’origine malgré leurs méfaits. Comment les français peuvent entendre qu’à la faveur de la suppression de la double peine, Mohamed Laouedj-Bouhlel n’ait pas été renvoyé manu militari dans son pays, la Tunisie – malgré de nombreuses condamnations – ce qui aurait épargné les vies de 86 innocents et 458 blessés ? Plus prosaïquement, les français ne comprennent pas que la France accepte une immigration massive d’individus qui méprisent sa culture, qui ne souhaitent pas l’aimer et la respecter par le courage, le travail et l’abnégation. Les français réclament par conséquent que ces valeurs soient érigées en exemple et que soient privilégiés celles et ceux qui apportent leurs talents à la France en retour de la générosité de celle-ci.

giphy9

Mais comment respecter la France quand elle n’a que mépris pour les hommes et les femmes qui la rendent plus belle comme ce couple de japonais ? Le peuple français n’est pas raciste Bernard Kouchner. Il entend simplement respecter ce pays qui est le leur et dont les valeurs ne doivent pas être corrompues par votre dictature de l’émotion.

Signez la pétition : Non à l’expulsion des vignerons japonais de Banyuls !

[i] http://www.leparisien.fr/economie/menaces-d-expulsion-alors-qu-ils-produisent-un-vin-d-exception-02-07-2018-7803549.php

 

2 Replies to “Le scandale des vignerons japonais menacés d’expulsion”

  1. Bonjour.
    Je vous comprends et partage votre point de vue et défense pour ce couple de Japonais.
    La France a toujours été raciste, au sens..primaire et de premier abord.
    Malheureusement, depuis la crise financière de février-mars 208, et du fait de l’évolution économique et sociale dont du monde du travail, lié à cela, a amené, peu à peu, bon nombre de gens vers une forme de racisme primaire et..racisme tout court..c’est honteux et bien dommage !..
    Pour ce couple de Japonais, on voit, sans doute, une forme de concurrence dans le domaine viticole et de la production de vin, et sinon..fausse jalousie, sans doute..aussi.
    Bonne journée à vous..Denis.

    J'aime

    1. Merci d’avoir partagé votre point de vue Denis.
      Je ne sais pas s’il existe un sens primaire s’agissant de la question du racisme.
      Pour ma part, je pense que tous les peuples du monde, dans une forme de défense darwinienne primitive ressentent ce sentiment dès lorsqu’ils se penses – à tort ou à raison – menacés. Reste à savoir si c’est le cas et là, chacun son opinion du sujet.
      On peut être inquiet par la venue en nombre de personnes très différentes de soi, non en raison de ces personnes pour elle-même, mais en raison de notre peur de l’incompréhension et la mésentente. Est-ce du racisme à proprement parler ? Je ne pense pas.
      Excellente journée également Denis.
      Victor

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s