marlene-schiappa-feminisme-parite-economie-salaire-professionnel

La parité ? Une hérésie !

plus le pays est considéré comme égalitaire (la Norvège par exemple), moins il y a de parité. Pourquoi ? Parce que les hommes et les femmes, sensibilisés à la question de l’égalité entre les sexes, ayant la chance de vivre libres dans un pays de droits, font tout simplement ce qu’ils ont envie de faire.

Le progrès… ou quand une sexagénaire donne naissance à sa petite-fille

Aux Etats-Unis, une américaine de 61 ans a donné naissance à la fille de son fils, Matthew, par GPA. Matthew a donné son sperme quand la sœur de son compagnon, prénommé Eliott, a fait don de ses ovocytes. Résumons. La petite fille a deux pères, une grand-mère qui est sa mère biologique et une tante par alliance qui est un peu sa mère aussi. Décryptage…

Donnez-moi ce sein que je ne saurais têter

En France, on n’est pas bien doué pour faire des GAFA. Des multinationales ultra-technologiques, pointues, qui embauchent des centaines de milliers de personnes à travers le globe, non, on ne sait pas faire. Mais une petite boîte qui propose aux hommes de leur faire pousser deux nichons pour allaiter… Cocorico !!!

Une nouvelle éthique de la galanterie

La galanterie suppose que l’homme exclut de son comportement de séduction toute forme de grossièreté, de vulgarité, de coercition, d’agressivité ou de violence. De sorte qu’il n’appartient pas à l’homme de prendre, mais simplement d’accepter ce que la femme veut bien lui donner ; ce qui ne peut résolument pas faire de lui un prédateur…

MERCI à vous

« HOMO DOMINATUS ou l’imposture néo-féministe » occupe les 3 et 4èmes places de la catégorie -femmes- sur Amazon. Disponible ici. Merci à … Plus

De l’érotisme au moralisme libertaire

Le moralisme libertaire observe les relations entre hommes et femmes sous un prisme unique : celui d’un rapport contractuel car potentiellement inégalitaire. Le consentement des deux parties est l’unique moyen de sceller ce qui s’apparente à un contrat entre deux partenaires, voire un fournisseur et son client, soit l’adhésion parfaite à une société marchande basée sur la consommation. Pourquoi ? Parce que le néo-féminisme voit dans la séduction un rapport de domination qu’il convient d’annihiler.