Morts pour rien.

L’indécence s’incarne dans la personne d’Emmanuel Macron qui n’hésite pas à accueillir les deux voyageurs dont l’inconséquence a pourtant coûté la vie à deux soldats d’élite. C’est aux familles de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello que Macron devait rendre les premiers honneurs. Lui qui avait martelé au début de son quinquennat : « Je suis votre chef », comme pour mieux se persuader qu’il l’était.

Sports Illustrated : Hijab Issue

2019 : une mannequin vêtue d’un hijab pose dans le magazine sexy Sports Illustrated. Humanisme ? Ouverture ? Respect des diversités ?
Non, l’enfermement du corps féminin dans un linceul d’hypocrisie bigote n’a rien du paradis libertaire que promeut SI à travers son discours moralisateur et bien-pensant.

A Notre-Dame

Je n’avais pas le cœur à écrire un article à propos de l’incendie terrible qui a dévasté Notre-Dame. Et puis écrire quoi ? Mon écœurement au sujet des centaines et des centaines de messages haineux qui se félicitent de cette tragédie ? qui invoquent la punition divine qui se serait abattue sur la foi et la culture des mécréants ? J’en ai lu tant que j’en ai la nausée. Mais je n’en ai cure tant immense est l’insignifiance de ces dealers de fiel. Alors j’ai écrit un poème en alexandrin. Comme on en n’écrit plus sans passer pour un vieux con. Le voici.

L’attentat de Christchurch

C’est par l’éducation, l’instruction et la transmission de la culture que l’on combat les obscurantismes quels qu’ils soient. Pas en pointant du doigt des concepts qui, jusqu’à preuve du contraire, ne savent pas tirer à la kalachnikov.

Le grandéba et le serre-tête du diable !

Macron considère que la religiosité d’un signe ou d’une action peut lui conférer sa légitimité. On fera quoi quand demain, une religion considérera l’excision comme conforme à son rite religieux ? Faudra-t-il l’accepter au nom de la liberté de culte et de culture ?

Décathlon : le hijab run

S’agissant du hijab de sport, Xavier Rivoire, Directeur de la Communication de Décathlon, avait déclaré qu’il s’agissait d’un « engagement sociétal ». Et là, L’enseigne bleue du groupe Mulliez se trompe complètement. Une entreprise n’a pour seule loi que l’économie, laquelle est soumise au droit. L’économie est une science qui n’entretient aucun lien avec la morale donc, par définition, attribuer des valeurs morales à une entreprise est une absurdité.

Edwy Plenel : l’art de buzzer utile…

En grand moraliste qu’il prétend être, Plenel devrait relire Kant dont l’un des principes de son impératif catégorique était : « Fais en sorte que la maxime de ton action puisse être érigée en loi universelle ».