Élection d’Erdogan : le triomphe communautaire français

C’est fait. Malgré une opposition quelque peu revigorée, Recep Tayyip Erdogan a été réélu à la tête de la Turquie. Après quinze ans de pouvoir, Erdogan sort vainqueur d’une élection qui lui confère un statut d’hyper président aux pouvoirs renforcés. L’opposition conteste les résultats du scrutin, lequel serait entaché de fraudes et manipulations. En France, …

Le sens du voile

Depuis 30 ans, le voile islamique est devenu moins une prescription religieuse qu’un marqueur identitaire, exogène à la société française. En quelques décennies, le voile s’est imposé dans le monde musulman, mais aussi en France, comme un signe fort de différenciation culturelle, voire de rejet du monde occidental. La purification religieuse passant par la pratique …

De l’érotisme au moralisme libertaire

Dans Fausse route, Elisabeth Badinter décrivait parfaitement l'enjeu du moralisme libertaire : « il n'est que temps d'inverser la donne en traçant les contours d'une autre sexualité qui ignore tout à la fois l'infernale relation de domination et de soumission, le pouvoir de l'argent et l'obscure ambiguïté du désir. Une sexualité transparente, démocratique et contractuelle. [...] …

Les femmes du Moyen-Age : entre mythe et réalité

La condition des femmes a énormément fluctué. A travers les temps, de l'Egypte ancienne au Moyen-Age, en passant par Rome ou la Grèce antique, on s’aperçoit qu’elles n’ont pas toujours vécu l’enfer patriarcal permanent que nous suggère le néo-féminisme. La Gaule, par exemple, proposait des relations tout à fait complémentaires entre les hommes et les …

Les manipulations du Quotidien

"A mal nommer les choses, on ajoute au malheur du monde » disait Camus. A mal traduire les mots également. C’est à tout le moins ce que l’on peut penser en s’attardant sur un reportage diffusé dans l’émission Quotidien, de Yann Barthes. Rappel contextuel : l’acteur américain Morgan Freeman est accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes. …

Vous avez dit néo-féminisme ?

Nous sommes le 8 mars. Le réveil sonne. Les yeux embués de sommeil, je saisis mon téléphone portable. Péniblement, j’éteins le carillon digital qui émane de mon mobile. Je parcours quelques applications d’informations, puis ouvre celles des réseaux sociaux. Mon doigt tapote l’écran tactile et ma page Facebook apparaît. Je commence à faire défiler mon …