marlene-schiappa-feminisme-parite-economie-salaire-professionnel

La parité ? Une hérésie !

plus le pays est considéré comme égalitaire (la Norvège par exemple), moins il y a de parité. Pourquoi ? Parce que les hommes et les femmes, sensibilisés à la question de l’égalité entre les sexes, ayant la chance de vivre libres dans un pays de droits, font tout simplement ce qu’ils ont envie de faire.

De l’érotisme au moralisme libertaire

Le moralisme libertaire observe les relations entre hommes et femmes sous un prisme unique : celui d’un rapport contractuel car potentiellement inégalitaire. Le consentement des deux parties est l’unique moyen de sceller ce qui s’apparente à un contrat entre deux partenaires, voire un fournisseur et son client, soit l’adhésion parfaite à une société marchande basée sur la consommation. Pourquoi ? Parce que le néo-féminisme voit dans la séduction un rapport de domination qu’il convient d’annihiler.